Les démarches à l'arrivée
  • Le visa long séjour valant titre de séjour 

A la frontière, faire tamponner votre passeport par la police.

Dès votre arrivée en France, vous envoyez par lettre recommandée avec accusé de réception :

- Le formulaire de demande d’attestation OFII, visé par l’autorité diplomatique ou consulaire, après avoir complété les rubriques concernant le numéro de votre visa, votre date d’entrée en France ou dans l’espace Schengen et votre adresse en France

Le formulaire peut être téléchargé sur le site de l’OFII

- La copie des pages de votre passeport où figurent les informations relatives à votre identité, le visa et le cachet attestant de votre entrée en France ou dans l’espace Schengen.

Dès réception de l’ensemble de ces documents, l’OFII enregistre votre dossier et vous adresse par courrier (lettre simple) une attestation de dépôt de dossier et vous convoque, toujours par lettre simple, pour passer la visite médicale et valider votre visa.

Vous recevrez en plus de votre convocation, une lettre-timbre sur laquelle il faudra coller un timbre OMI (ANAEM) de 55 €, que vous pourrez vous procurer auprès des bureaux de tabac ou des centres des impôts.

Le jour de la convocation, vous devrez présenter les documents suivants :

- votre passeport muni du visa adéquat

- un justificatif de domicile. Il faut avoir une adresse fixe et une attestation de logement indispensable pour la validation du visa.

- une photo de face tête nue

- lettre timbre et timbre OMI (ou ANAEM) à 55 euros.

Le visa « validé » par l’OFII (vignette-visa) ouvrira les mêmes droits que le titre de séjour qu’il remplace. Depuis le 1er juin 2009, les étudiants possédant un visa de long séjour "étudiant" valant titre de séjour, peuvent exercer une activité professionnelle salariée en France, sans avoir à demander d’autorisation de travail, pendant la durée de validité de ce visa, au plus égale à 1 an. L’activité professionnelle doit être exercée à titre accessoire aux études, dans la limite d’une durée annuelle de travail de 964 heures.

Notez bien que 2 mois précédant l’expiration du visa, vous devez déposer une demande de titre de séjour au service des étrangers de la préfecture de votre département de résidence. Montant de la taxe pour les étudiants : 30 euros.

Plus de détails

 

  • Inscription universitaire : elle s’effectue à l’UFR (Unité de Formation et de Recherche) dans laquelle vous avez été retenu. Les droits universitaires et sécurité sociale à régler intégralement dès l’inscription définitive. Une carte étudiant vous sera alors délivrée, elle est à conserver car elle vous donnera accès à tous les services auxquels vous avez droit. Procédez ensuite à l’inscription pédagogique lors de laquelle vous choisirez vos TD (Travaux Dirigés) et les options. Pour plus d’informations quant aux services administratifs, la vie étudiante et les renseignements sur les formations, ne manquez pas la réunion de pré-rentrée.

 Plus de détails

 

  • Banque : Il faut ouvrir un compte bancaire pour vous permettre de recevoir de l’aide de votre famille ou le versement de vos bourses. N’hésitez pas à consulter le site de l’Association des Etudiants Sénégalais des Grandes Ecoles (www.aesge.fr) pour bénéficier de l’offre privilège de la Société Générale (Agence Paris Anvers).

 

  • Bourses : Vous devez vous rapprocher du SGEE (Service de Gestion des Étudiant Sénégalais à l'étranger) qui est un service rattaché à l'ambassade du Sénégal en France. Pour plus d’informations, cliquez ici