Procédure à suivre pour faire un doctorat en France

Le doctorat prépare aux métiers de la recherche au sein des écoles doctorales ou permet d’acquérir une spécialisation professionnelle de haut niveau très appréciée du monde du travail.

Le dispositif de formation des docteurs prévoit une véritable insertion dans les équipes de recherche et l’accompagnement des thésards vers leurs débouchés professionnels.

Les Écoles doctorales gèrent les admissions en thèse et les allocations de recherche. Elles ont un rôle prépondérant dans l’accompagnement des étudiants-chercheurs pendant leurs trois années de doctorat. Elles doivent inciter à la mobilité internationale et à la mutualisation des connaissances.

La procédure à suivre


1. En cas de mobilité individuelle

La préparation du doctorat étant une expérience professionnelle d’au moins trois ans, il convient avant de vous engager de vous renseigner, comme vous le feriez avant de postuler à n'importe quel emploi. Il vous faudra en effet:

  • Choisir votre directeur de thèse (en fonction de la spécialité choisie, il est rattaché à une équipe de recherche de l’Université). Celui-ci vous aide dans le choix de votre sujet de thèse. Assure votre suivi scientifique surveille l’avancement de vos travaux. Il vous explique les règles de fonctionnement du laboratoire et les règles de déontologie du monde scientifique et vous prépare à la poursuite de votre future carrière scientifique en vous aidant notamment à préciser son projet professionnel.
  • Arrêter votre sujet de thèse.

Vous devez ensuite faire une demande de validation d’acquis de titre étranger en vue d’une admission en doctorat au niveau duService des Études et Écoles Doctorales (SEED) dans l'université choisie.

La procédure d’inscription comporte deux phases:

  • Phase scientifique: demande d’admission en doctorat
  • Phase administrative: inscription administrative.

Vous trouverez sur le site de chaque université, le formulaire de demande d'admission à télécharger ainsi que les pièces à joindre à votre dossier.

Après avis du conseil de l'Ecole doctorale, vous serez autorisé à vous inscrire. Il vous aurez ensuite une charte du doctorat.

Les co-signataire de cette charte sont :

- le doctorant

- le directeur de thèse

- le directeur de l’unité de recherche

- le directeur de l’école doctorale.

 

2. En cas de convention de co-tutelle

Les candidats à une préparation de doctorat en cotutelle effectuent leurs travaux sous le contrôle et la responsabilité d'un directeur de thèse dans chacun des 2 pays concernés.

 L'étudiant doit :

  • préparer sa thèse dans deux établissements d'enseignement supérieur :  l'un en France, le second à l'étranger,
  • être encadré par deux directeurs de thèse (un directeur de thèse dans chacun des deux pays),

séjourner par périodes alternatives dans les deux établissements pendant la durée de la thèse.

Cette procédure s'applique dès la première année de thèse et est légalisée par une convention de co-tutelle.

Celle-ci doit être co-signé par :

le président de l'université en France et le président de l'université au Sénégal

le directeur de l'école doctorale française et celui de l'école doctorale sénégalaise

votre directeur de thèse en France et votre directeur de thèse au Sénégal

le doctorant