LE COÛT ET LE FINANCEMENT DES ÉTUDES

Étudiants
Pays concerné(s)
Sénégal

En France, dans les établissements publics, c’est l’Etat qui prend en charge l’essentiel du coût des formations (soit en moyenne 14 000 Euros par étudiant et par an)

Le coût des études

Les droits de scolarité annuels, fixés pour l'ensemble des établissements publics ont été fixés pour l'année universitaire 2010-2011 à :
 

  • 174 euros pour les étudiants en Licence
  • 237 euros pour les étudiants en Master
  • 359 euros pour les étudiants en Doctorat
  • 564 euros pour les étudiants en Ecoles d’ingénieurs


À ces montants peuvent être ajoutés des frais supplémentaires pour des prestations spécifiques.

Le coût des inscriptions dans les établissements privés, notamment les écoles de commerce, est sensiblement plus élevé (en général de 3 000 à 10 000 euros par an).

Image
Campus Bourses : l'annuaire des programmes de bourse

Un réflexe: Campus Bourses

Campus Bourses fournit rapidement des informations sur les aides et permet de faire une recherche adaptée à votre profil. De la licence au postdoctorat, le répertoire présente les programmes des institutions gouvernementales, des collectivités locales, des entreprises, des fondations et des établissements d’enseignement supérieur.

Filtrez votre recherche par nationalité, domaine et niveau d’études pour trouver les aides qui correspondent à votre profil.

Financer son Doctorat

L’obtention préalable d’un financement est souvent une condition indispensable à l'inscription en Doctorat

Vous envisagez un Doctorat en France : plusieurs types de financement sont possibles.

Le Contrat doctoral : un statut de contractuel de l’Etat.

Le contrat doctoral remplace les contrats d’allocation de recherche et de moniteur de l’enseignement supérieur. C’est un contrat de travail conforme au droit public.

Il précise objet et durée de la mission confiée au doctorant, nature des activités à assumer, donne droit aux congés et à l’ancienneté des personnels contractuels de l’Etat. La durée du travail correspond à la durée légale française de 35 heures hebdomadaires.

Les doctorants se consacrant exclusivement à la recherche gagneront moins (1 685 € brut mensuel) que ceux qui assumeront d’autres tâches telles que l'enseignement, la vulgarisation ou des missions d’expertise (2025 € brut mensuel).

Il s'agit là de montants minimum que les établissements peuvent dépasser en fonction de leurs objectifs de recrutement et du profil des doctorants recrutés.

Les Conventions Industrielles de Formation par la Recherche (CIFRE)

Les CIFRE permettent à de jeunes chercheurs de réaliser leur thèse en entreprise en menant un programme de recherche et développement, en liaison avec une équipe de recherche extérieure à l’entreprise. Pour en bénéficier, le doctorant doit être titulaire d’un Master ou d’un diplôme d’école d’ingénieur.

La cotutelle internationale de thèse

La cotutelle internationale de thèse, régie par une convention entre deux établissements d'enseignement supérieur, l’un français, l’autre étranger, permet au doctorant de préparer sa thèse dans son pays et en France avec des modalités précises :
 

  • les doctorants effectuent leurs travaux sous la responsabilité d’un directeur de thèse dans chacun des pays concernés;
  • la préparation de la thèse s’effectue par périodes alternées entre les établissements;
  • la langue dans laquelle est rédigée la thèse est définie par la convention;
  • la thèse donne lieu à une soutenance unique mais le doctorant reçoit deux diplômes.


Même si la cotutelle de thèse n'est pas à proprement parler un moyen de financer un doctorat, elle peut être assortie d’une aide financière.

La création des collèges doctoraux qui réunissent des universités françaises et étrangères pour l’échange de doctorants vient encore appuyer ce dispositif d’aide à la mobilité

 

Suivez les grandes étapes pour venir étudier en France

Découvrir